Produits SEAC

Produit : Plancher Hourdis

  Plancher Hourdis   Plancher SEAC GF   Plancher SEAC TB   Planchers Hourdis Béton  
  Mise en oeuvre   Environnement (FDES)  
 


Plancher avec table | T.C.I. | Phonique



Plancher Précontraint  à table de compressionMontage d'un plancher hourdis béton SEAC avec table


Ces planchers composés de poutrelles SEAC et d'entrevous béton, dits de coffrage résistant, sont surmontés d'une dalle de béton armé d'au moins 4 cm d'épaisseur au droit des entrevous et 3 cm au droit des poutrelles.
Le béton armé de la dalle de compression peut être remplacé par un béton de fibre sous avis technique.
Leur domaine d'utilisation n'a pas de restriction dans l'habitation individuelle. Ils ne sont considérés ni comme isolant thermique ni comme isolant phonique.
La capacité coupe-feu de ces planchers bruts est de 30 minutes (REI 30). Certains montages peuvent aussi obtenir des degrés coupe feu de 1 heure ou plus. Des traitements spécifiques peuvent améliorer cette durée. Par exemple, un enduit de 1 cm de plâtre permet d’améliorer cette capacité d’une demi-heure.
 

Notion de coupe feu (REI)

 

Les montages de planchers SEAC avec entrevous béton sont constitués d'éléments incombustibles. Ils peuvent permettre de satisfaire aux règlements de sécurité contre les risques d'incendie, dans les habitations, les lieux publics et les grands immeubles.
La réglementation au feu a classé les bâtiments selon leur utilisation et selon un certain nombre de familles. A chacune de ces classes, il est demandé, pour les planchers, de respecter un degré coupe-feu adapté.
Par exemple, pour les bâtiments d'habitation individuelle, la réglementation exige un degré coupe-feu de REI 30 pour les planchers, sauf ceux sur vide sanitaire. Il  n'y a  donc  pas  lieu  de  prendre  des dispositions spéciales pour respecter le degré coupe-feu exigé.
 

Descriptif : 

 
Ce plancher sera constitué d’un montage type SEAC constitué de poutrelles en béton précontraint et d’entrevous béton dit “de coffrage résistant”.
La dalle de compression sera coulée en béton de classe de résistance minimale C25/30 et armé d'un treillis soudé.
Le surfaçage à la taloche sera particulièrement soignée pour les zones recevant un revêtement de sol souple ou un carrelage collé.
Pour  l'arase de sol l'entrepreneur devra tenir compte de l'épaiseur des différents revêtements de sol.
Dimensionnement du plancher suivant le cahier des charges de SEAC.








Plancher à entrevous à table de compression incorporée T.C.I

Plancher hourdis béton composé de poutrelles et d'entrevous porteurs à table béton armé rapporté
Ces planchers, composés de poutrelles SEAC et d'entrevous porteurs à table béton armé rapportée, ont le même domaine d'utilisation que ceux à table de compression rapportée avec une prédilection particulière dans le cas de dalle flottante sur matériau isolant. Sur ce type de plancher les cloisons seront montées avant la pose de l'isolant.
Il n'y a pas de béton coulé au-dessus des entrevous mais seulement un garnissage des nervures et du chanfrein supérieur des entrevous (Détail 1), ainsi que la réalisation raidisseurs transversaux (Détail 2). Ceux-ci sont positionnés perpendiculairement aux poutrelles et sont coulés sur des entrevous surbaissés. Le nombre et la position des raidisseurs sont donnés dans le plan de pose.


Ce type de plancher béton nécessite un entrevous spécial dit entrevous porteur à table de compression incorporée" appelé couramment "TCI" caractérisé par :
  •  une table supérieure renforcée,
  •  une résistance au poinçonnement flexion bien  supérieure aux autres (moyenne supérieure à 330 daN. et 500 daN pour l'essai de pénétration),
  •   une feuillure à l'angle supérieur de l'entrevous qui permet,  une fois remplie de béton, de transmettre les efforts de compression  (Détail 1). Cette particularité différencie visuellement les TCI des autres entrevous.
Détail 1 Détail 2
Montage d'un plancher hourdis béton avec un entrevous porteur à table de compression incorporée Plancher hourdis : détail raidisseurs transversaux


Descriptif :

Les planchers seront constitués par un montage type SEAC ou similaire composé de poutrelles en béton précontraint et d'entrevous béton à table de compression incorporée (TCI).
Des raidisseurs transversaux seront réalisés suivant les prescriptions du "CPT planchers - titre I".
Le béton de clavetage sera coulé en béton de classe de résistance minimale C25/30, en portant une attention particulière au remplissage des nervures entre entrevous.
Pour  l'arase de sol l'entrepreneur devra tenir compte de l'épaiseur des différents revêtements de sol.
Dimensionnement du plancher suivant le cahier des charges de SEAC.







Plancher isolant phonique (loi de masse)


Plancher hourdis avec dalle et entrevous béton isolant phoniqueCes planchers isolants, composés de poutrelles SEAC et d'entrevous surbaissés, voient leur table de compression fortement épaissie pour augmenter leur possibilité d'affaiblissement acoustique vis-à-vis des bruits aériens.
Ces planchers, quand le revêtement de sol est un carrelage, sont surmontés d'une dalle désolidarisée par un matériau fortement résilient qui assure une protection contre les bruits d'impacts. Certains revêtements de sol souple premettent d’éviter cette disposition.



Des essais sur un montage 8+13, réalisés par le Centre de Recherche de l’Industrie du Béton, ont donné les résultats suivants:

     •  Plancher 8 + 13:
 

Bruit aérien: Rw = 57dB
Bruit de choc: Ln,w = 80 dB

     • Plancher  8 + 13 + chape de 5:

Bruit aérien: Rw = 60 dB
Bruit de choc: Ln,w = 76 dB


    •  Plancher 5 + 15:

Bruit aérien: Rw = 59  dB
Bruit de choc: Ln,w = 74 dB

Les résultats obtenus vis à vis des bruits de choc peuvent être facilement améliorés par l’utilisation de revêtements de sol souple ou la mise en oeuvre d’un matériau résiliant sous chape de carrelage.
Enfin, dans les différentes configurations testées, il a été démontré que les indices d'affaiblissement de jonction Kij étaient aussi  performants pour un plancher 8 + 13 que pour une dalle pleine de 18 cm.
L'épaisseur de la dalle de compression sera définie en fonction de l'indice d'affaiblissement acoustique  à atteindre.

Beaucoup plus performant et plus léger, le PLTA- Seacbois  remplace avantageusement le plancher loi de mase tout en améliorant les qualités phoniques .
Plancher hourdis béton isolant phonique avec revêtement de sol en carrelage collé Plancher hourdis béton isolant phonique avec revêtement en moquette


Descriptif :
 
Les planchers seront constitués par un montage type SEAC ou similaire  composé de poutrelles en béton précontraint et d'entrevous béton surbaissés.
L'indice d'affaiblissement acoustique sera d'au minimum ... dB(A).
La dalle de compression sera coulée en béton de classe de résistance minimale C25/30 et armé d'un treillis soudé.
Le surfaçage à la taloche sera particulièrement soigné pour les zones recevant un revêtement de sol souple ou en carrelage collé.
Pour l'arase de sol l'entrepreneur devra tenir compte des différents  revêtements de sol.
Dimensionnement du plancher suivant le cahier des charges de SEAC.


Licence Creative Commons
Site sous  Licence Creative Commons Paternité - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France.

Suivez-nous